Le blog

Paiement en ligne et bon sens : comment réduire votre taux de fraude ?

Sécurisation « La fraude s’intensifie », « Augmentation du nombre de fraudes »,
Voila ce que l’on pouvait lire ces derniers jours suite à la sortie du rapport de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement (souvenez-vous !)

Le volume des transactions est certes en augmentation de plus de 27% mais le taux de fraude augmente aussi, alors qu’il devrait rester stable.

Il faut donc rester vigilant.
Bluepaid attire votre attention sur quelques points qui semblent être frappés au coin bon sens.
Toutes les boutiques e-commerce sont concernées.

Certains montants de transaction meritent votre vigilance, en particulier en fonction des produits vendus.
Imaginons que la moyenne des articles vendus sur votre site web ne depasse pas 300 euros, lorsque vous veoyez une transaction de 600€ :

1/Tentez un appel téléphonique pour voir si les informations correspondent aux éléments transmis lors de la commande

2/Verifiez que l’adresse indiquée pour la livraison est exacte. Au besoin, effectuez un recoupement sur un annuaire en ligne de type infobel.com, pagesblanche.fr ou meme free.fr .

3/Certains montants méritent encore plus de vigilance et feront l’objet d’une demande de documents de justification de domicile de type facture internet ou EDF.

4/Une autre règle de bon sens voudrait que dans un monde ideal,soit il  preferable de refuser une transaction et d’eviter un « impayé ». Vous pouvez demander son remboursement à votre prestataire de paiement.

5/Appliquez systematiquement une politique satisfait ou remboursé.

6/Gardez toutes vos preuves de livraison et assurez vos colis.

Pourquoi toutes ces mesures?

La plupart des « petits » commercant ignorent que la loi autorise les porteurs de cartes à constester les trnasactions faites a distance durant une durée de 13 mois.
Or, tres souvent, plus que de transactions réellement frauduleuses, les petits commerçants sont victimes de contestations de la part de porteurs de carte qui ont oublié avoir fait un achat en ligne, ou tout simplement sont de mauvaises foi et abusent de leur droit de contestations auprès de leur établisssement bancaire.
Un simple PV de plainte auprès d’un service de police suffit à contester un achat auprès de la banque qui est tenue de rembourser son client.
Bien entendu le commerçant debité contestera la constestation, alimentant ainsi la polémique sur le paiement à distance par carte bancaire.

Vous pouvez reagir à cet article en laissant un commentaire, ou via nos profils twitter et linkedin.

À propos de Frédéric Benhaim

CEO Fondateur BluePaid Invest SAS, à 44 ans, je cumule 24 ans d'expérience dans les domaines de l'informatique, du commerce, du e-marketing. Spécialiste dans le domaine du paiement et du suivi des transactions par carte bancaire à distance, je vous apporterais des solutions et informations sur le secteur du paiement sécurisé, pour mieux monétiser vos sites E-commerce.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Bluepaid 2001/2017 - Tous droits réservés

Création de site internet : 64pixels.net