Le blog

Taux de fraude

Pour la première fois depuis 2008, le taux de fraude baisse dans le e-commerce

Début juillet, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement a publié son rapport annuel relatif aux données de 2012.

Première constatation, le taux de fraude passe de 0,34% en 2011 à 0,29% en 2012.

Une première explication est due à la hausse de la part des paiements sécurisés sur Internet, notamment le 3D-Secure. Cette part passe de 23% en 2011 à 27,5% en 2012.

S’il y a en proportion moins de fraude, comme elles sont réalisées sur un total de transactions plus élevées, le montant total de la fraude augmente néanmoins, en passant de 104,2 millions en 2011 contre 109,4 millions d’euros en 2012.

Mais les fraudeurs n’ont pas disparu ! Ils se sont pour partie reportés sur les paiements à l’étranger qui sont moins bien protégés. Pour l’ensemble des paiements par carte, le taux de fraude s’établit pour 2012 à 0,08%.

Mi-juillet, le Cercle des Echos a publié un plaidoyer en faveur du 3D Secure « véritable avancée en matière de sécurisation de paiement tant pour les clients que pour les e-commerçants. La généralisation du 3D Secure permettrait de réduire considérablement les fraudes dans le e-commerce français. Avec un peu de pédagogie de la part des sites de e-commerce et des banques, les consommateurs seront sensibilisés à l’enjeu et à l’intérêt de la démarche et cette étape s’inscrira alors dans les habitudes des clients du secteur. A terme, une généralisation du 3D Secure devrait favoriser le développement des ventes en ligne. »

Le gouvernement préparerait une loi rendant son adoption obligatoire pour lutter encore plus fermement contre la fraude.

A suivre …

À propos de Frédéric Benhaim

CEO Fondateur BluePaid Invest SAS, à 44 ans, je cumule 24 ans d'expérience dans les domaines de l'informatique, du commerce, du e-marketing. Spécialiste dans le domaine du paiement et du suivi des transactions par carte bancaire à distance, je vous apporterais des solutions et informations sur le secteur du paiement sécurisé, pour mieux monétiser vos sites E-commerce.


3 commentaires

Laisser un commentaire

  1. Le problème avec les e-card c’est que le commerçant n’est pas forcément payé si le débit n’est pas immédiat.
    C’est un cas de fraude par utilisation d’e-card lors d’une réservation dans un hôtel par exemple où la garantie de paiement n’est plus garantie.

    • Généralement les transactions avec une e-card sont faites pour un montant donné cependant Bluepaid ne voit pas beaucoup de transactions par ce biais qui reste assez marginale finalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Bluepaid 2001/2017 - Tous droits réservés