Le blog

soldes ete

Soldes d’été, les ventes sur Internet toujours en progression

soldes eteC’est presque inscrit dans les habitudes et devenu une coutume depuis quelques années déjà : le bilan des soldes d’été est un peu morose pour le commerce physique, tandis que les ventes sur internet continuent à progresser. Cette année n’échappe donc pas à la règle avec son bilan mitigé.

En ce dernier jour des soldes les résultats tombent : le secteur de l’habillement fait un peu grise mine, alors que les ventes de vêtements en ligne tirent leur épingle du jeu. Suivons donc ce fil rouge jusqu’à l’Institut Français de la mode qui malgré un démarrage satisfaisant constate un recul de 4% en valeur dès le début juillet et, à l’issue des cinq semaines, 56% des commerçants parisiens concluent à un résultat « peu ou pas satisfaisant ».

Si les Français sont toujours aussi nombreux à faire les soldes, entre 75 et 80% quand même, ils dépensent toujours moins avec une baisse de 5,4% des achats soit 210 euros contre 222 en 2013, avec un repli notable chez ceux qui étaient traditionnellement de « gros acheteurs ». Fini les achats impulsifs !

Toujours le vent en poupe, internet vient grignoter chaque année davantage de parts de marché aux boutiques : des réductions attractives avec entre -70% à -80% dès les premiers jours, un confort d’achat évident sans bousculade, mais aussi des livraisons améliorées et des retours simplifiés.

Donc tadam ! Pour ces e-soldes d’été, les transactions progressent de 18% et le chiffre d’affaires de 6%, selon une étude Fia-net/GfK, dont les résultats sont confirmés par la Fevad, qui annonce pour sa part des ventes en hausse de 11%.

Toujours selon Fia-net, ce n’est pas l’euphorie malgré ces résultats satisfaisants et ce principalement à cause de la crise dont on sent les effets : « les Français ont majoritairement opté pour des achats raisonnés, (…) délaissant les achats compulsifs avec un panier moyen en baisse de 30 euros. »

Chez Bluepaid, le bilan de ces soldes d’été est conforme aux résultats nationaux, et grâce à notre systeme de paiement en ligne, nos commercants ont bien fait tourner leurs compteurs !

Bon certes, on n’a pas assisté cette année à la fièvre compulsive d’achat et de transactions constatée dans les périodes de croissance, mais le secteur online en général s’en sort bien. Voilà qui devrait donner à réfléchir aux nombreux commerçants qui ne sont toujours pas sur internet …

 

À propos de Frédéric Benhaim

CEO Fondateur BluePaid Invest SAS, à 44 ans, je cumule 24 ans d'expérience dans les domaines de l'informatique, du commerce, du e-marketing. Spécialiste dans le domaine du paiement et du suivi des transactions par carte bancaire à distance, je vous apporterais des solutions et informations sur le secteur du paiement sécurisé, pour mieux monétiser vos sites E-commerce.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Bluepaid 2001/2017 - Tous droits réservés

Création de site internet : 64pixels.net